Du flou à tous les étages

Du flou à tous les étages

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

26 points. Trois matchs que l'on est collé à ce total avec la meute au cul et la liste des candidats potentiels au purgatoire qui diminue chaque week-end. La fin de saison s'annonce rude.

0 points lors des trois matchs de la phase retour, sans doute loin des objectifs chiffrés d'avant ces rencontres. Jouer Paris, Toulouse et Montpellier n'est pas une sinécure mais le fait de ne prendre aucun point de bonus est quand même inquiétant. Mais il ya plus alarmant lorsque l'on décortique les rencontres: le non-jeu pratiqué par notre équipe.

Après une première partie de saison où l'on a livré un match complet en terme de jeu, à Toulouse, quelques matchs avec des périodes très intéressantes (Bayonne, Biarritz, Bourgoin, Castres), on a l'impression depuis la venue de Montauban que notre jeu se liquifie et si l'on excepte 20 minutes intéressantes contre Clermont, on n'a pas grand chose, en terme de densité de jeu, à se mettre sous la dent. Certes, l'équipe est extrêmement courageuse lors de la majorité de ses sorties, comme contre Toulouse , mais cela ne suffit plus à engranger les points. Pendant que Toulon régale par ses 3/4 contre le Stade Montois, pendant que Castres et Bourgoin pratiquent un jeu certes pas toujours efficace mais rugbystiquement intéressant, il nous semble que l'USDAX a choisi une autre voie pour assurer son maitien. Bien entendu, la gestion physique de notre effectif, en rien comparable à celui de Castres par exemple, doit être prise en compte, bien entendu, certains matchs prennent une importance supérieure à d'autres mais il s'avère quand même que l'on pouvait sans doute espérer autre chose et que l'on espère ne pas avoir à le regretter dans quelques mois.

Il n'y a pas que de l'ombre dans cet hiver rigoureux pour notre équipe. La mêlée a retrouvé son assise et les joueurs ont prouvé qu'ils ne lacheraient rien. Ce sont sans doute sur ces points que l'on doit s'appuyer pour assurer notre maintien. Il faudra quand même retrouver un semblant de fond de jeu pour venir à bout d'équipes aussi rude que Castres ou Brive à domicile, véritables tournant dans une saison où les matchs stratégiques ont été à ce jour bien négociés sauf à Mont-de-Marsan. On en est sûrement capable. Il ne reste plus qu'à le montrer.

Au moment où les rumeurs les plus folles, rumeurs qui nous excitent comme un poireau devant de la vinaigrette, circulent autour du capital de l'USDAX pour l'exercice à venir, il serait dommage que le terrain ne soit pas à la hauteur. On est persuadé qu'il n'en sera pas ainsi.

ALLEZ DAX !

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2020

Search